Show simple item record

dc.contributor.authorRahm, Alexander D.
dc.date.accessioned2014-02-03T12:41:15Z
dc.date.available2014-02-03T12:41:15Z
dc.date.issued2010-10-15
dc.identifier.citationAlexander D. Rahm (2010) (Co)homologies et K-théorie de groupes de Bianchi par des modèles géométriques calculatoires. Thesisen_US
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10379/4133
dc.descriptionThesisen_US
dc.description.abstractCette thèse consiste d'une étude de la géométrie d'une certaine classe de groupes arithmétiques, à travers d'une action propre sur un espace contractile. Nous calculons explicitement leur homologie de groupe, et leur K-homologie équivariante. Plus précisément, considérons un corps de nombres quadratique imaginaire et son anneau d'entiers A. Les groupes de Bianchi sont les groupes SL_2(A) et PSL_2(A). Ces groupes agissent d'une manière naturelle sur l'espace hyperbolique à 3 dimensions. Ils constituent une clef pour l'étude d'une classe plus large de groupes, les groupes Kleiniens, étudiés depuis Poincaré. En fait, chaque groupe Kleinien arithmétique non-cocompact est commensurable avec un des groupes de Bianchi. L'auteur a implémenté à l'ordinateur, le calcul d'un domaine fondamental pour ces groupes. En calculant les stabilisateurs et identifications sur ce domaine fondamental, nous obtenons une structure explicite d'orbi-espace. Nous nous en servons pour étudier des aspects différents de la géométrie des groupes de Bianchi. D'abord, nous calculons l'homologie de groupe à coefficients entiers, à l'aide de la suite spectrale équivariante de Leray/Serre. Ensuite, nous calculons l'homologie de Bredon de groupes de Bianchi, de laquelle nous déduisons leur K-homologie équivariante. Par la conjecture de Baum/Connes, qui est vérifiée par nos groupes, nous obtenons la K-théorie des C*-algèbres réduites de nos groupes. Finalement, nous complexifions nos orbi-espaces, en complexifiant l'espace hyperbolique. Ceci nous permet de calculer la cohomologie d'orbi-espace de Chen/Ruan, qui est l'un des deux côtés de la conjecture de la résolution cohomologique crépante de Ruan.en_US
dc.formatapplication/pdfen_US
dc.language.isofren_US
dc.publisherUniversité de Grenoble / Universität Göttingenen_US
dc.title(Co)homologies et K-théorie de groupes de Bianchi par des modèles géométriques calculatoiresen_US
dc.typeThesisen_US
dc.date.updated2014-01-21T16:05:20Z
dc.local.publishedsourcehttp://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00526976en_US
dc.description.peer-reviewednon-peer-reviewed
dc.internal.rssid5744228
dc.local.contactAlexander Rahm, School Of Maths, Stats &, Applied Maths,, Nui Galway.. Email: alexander.rahm@nuigalway.ie
dc.local.copyrightcheckedYes
dc.local.versionACCEPTED
nui.item.downloads557


Files in this item

Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Ireland
This item is available under the Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Ireland. No item may be reproduced for commercial purposes. Please refer to the publisher's URL where this is made available, or to notes contained in the item itself. Other terms may apply.

The following license files are associated with this item:

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record